L’océan est un acteur économique majeur

L’océan est une composante majeure de la vie de millions de personnes. Le laisser mourir ou dépérir revient à condamner ceux qui en dépendent et qui devront trouver d’autres moyens et d’autres lieux de subsistance.

L’impact économique de l’océan est une donnée clairement chiffrée qui permet de comprendre, au delà des considérations éthiques ou sanitaires, la place qu’il occupe dans l’équilibre ethnographique de la planète.

Qu’on le veuille ou non, le déclin des océans est bien un problème qui nous concerne tous.

Les chiffres

3 000 000 000

de personnes

Le poisson est la première source de protéines de près de 3 milliards de personnes (14)

Qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que ces 3 milliards de personnes ne pourront plus vivre s’il n’y a plus assez de poissons. Et qu’il leur faudra partir chercher d’autres moyens de subsistance.

Autres données

  • La pêche et l’aquaculture font vivre 10 à 12% de la population mondiale (15).
  • 60% de la population mondiale vit à moins de 100km des côtes (5).
  • Entre 1960 et 2012, la consommation de poisson par habitant est passée de 9,9kg à 19,2kg (14) et même 20kg en Europe (52).

L‘impact économique de l’océan

2 400 milliards $

Le montant de la valeur économique générée par l’océan. L’équivalent de la 7ème puissance mondiale. 70% de cette valeur dépend de sa bonne santé (43).

69 000 emplois

Dans son état actuel, la Grande Barrière de Corail australienne « emploie » 69 000 personnes (43).

14 à 35 millions $

Estimation des subventions à l’industrie de la pêche. Les capacités de la flotte mondiale sont plus de 2 fois
supérieures au seuil durable (5).

L’EXEMPLE DE LA MORUE DE TERRE-NEUVE AU CANADA

Au début des années 1990, les morues des Grands Bancs de Terre-Neuve fournissaient un emploi à 110 000 personnes (pêche et transformation réunies). En 1992, l’effondrement des stocks de morues a entraîné la disparition de 40 000 emplois, dont 10 000 pêcheurs.

La date

2050

date à laquelle l’océan sera vide de poissons et rempli de plastique

L’augmentation de la pollution plastique dans l’océan, la surpêche et l’augmentation de la population mondiale sont autant de facteurs qui étranglent les « stocks » d’animaux marins. Ils ont baissé de 49% sur les 25 dernières années (5).

Sur les 15 prochaines années, ce sont 115 000 tonnes de poissons supplémentaires dont aura besoin la population du Pacifique (39).

La surface des Aires Marines Protégées (AMP) est en augmentation au niveau mondial, mais elles ne représentent que 1,6% de l’océan et 90% d’entre elles ne sont pas fermées à la pêche (38).

C’est une équation impossible à résoudre en l’état et 2050 marque la date à laquelle le système se sera effondré.

Autres données

  • Les stocks de poissons sont soumis à des pressions maximales : 29% d’entre eux sont état de surpêche et 61% totalement exploités (14).
  • Les filets de pêches descendent toujours plus profond et ils ont été limités à 800 mètres en Europe, notamment grâce à l’action d’associations telles que Bloom.
  • Les prises accessoires (le fait de capturer une autre espèce que celle que l’on souhaitait pêcher) occasionnent un gâchis effroyable. La pêche à la crevette peut occasionner jusqu’à 90% de prises accessoires (41).

Ce qu’il faut en retenir

L’océan est une des clés de voûte du système alimentaire mondial mais également un acteur économique à part entière. La subsistance de milliards de personnes en dépend, tant dans les pays en voie de développement que dans les pays dits développés.

L’augmentation de la population mondiale, l’augmentation de la pollution plastique ou chimique et l’effondrement des stocks de poissons vont entraîner une crise majeure extrêmement compliquée à résoudre.

Il faut agir maintenant et c’est la mission que se sont données les grandes associations généralistes telles que WWF ou Greenpeace, ou les plus spécialisées telles que Bloom.

L‘océan nourrit ce que nous mangeons

En savoir plus          Comment agir ?

L‘océan fabrique l’air que nous respirons

En savoir plus          Comment agir ?

ça vous inspire ?

Vous avez un commentaire, une remarque, une idée, un projet ? Parlons-nous !